Le congé de proche aidant

Mis à jour le

Le congé de proche aidant permet de suspendre ou réduire son activité professionnelle pour accompagner un proche en situation de handicap ou un proche âgé en perte d’autonomie. Ce congé est rémunéré. Vous pouvez vous renseigner auprès du point d'information local proche de chez vous.

  • Partager par email

Article

L’allocation journalière du proche aidant (AJPA) indemnise le congé de proche aidant à hauteur de 66 jours. Elle s’adresse à toute personne qui souhaite réduire ou cesser son activité professionnelle pour s’occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie. N'hésitez pas à vous renseigner auprès du point d'information local le plus proche.

undefined

Article

Donner des jours de repos à un collègue aidant une personne âgée en perte d’autonomie est possible. Ce don de jours de repos permet au salarié qui en bénéficie d'être rémunéré pendant qu’il s’occupe de son proche.

undefined

Article

Vous aidez un proche en perte d’autonomie tout en exerçant une activité professionnelle ou vous souhaitez reprendre une activité professionnelle ? Sachez qu’il est possible de mettre en place un accompagnement à domicile. Des dispositions légales permettent également de s’absenter ou de bénéficier d’aménagements en tant que proche aidant.

undefined