Exercer ses droits en accueil familial

Mis à jour le

  • Partager par email

L’hébergement chez des accueillants familiaux est encadré par la loi et par le contrat d’accueil signé avec l’accueillant familial. En cas de difficulté liée à l’accueil, il convient de prendre contact avec le conseil départemental. Si l’accueillant familial est salarié d’un organisme, c’est avec cet organisme qu’il convient de prendre contact. Il est possible de rompre le contrat à tout moment en respectant un préavis de deux mois.