Des aides pour l’autonomie des retraités de la fonction publique d’Etat

Publié le : 
4 novembre 2015
- Mis à jour le : 
1 février 2018

Comme les retraités du régime général, les retraités de la fonction publique d’Etat peuvent bénéficier de certaines aides afin de faciliter leur vie au quotidien : aides à domicile et aides à l’habitat. Ces aides, pour lesquelles l’Etat peut accorder une participation financière, sont mises en œuvre par l’Assurance retraite comme les aides en direction des retraités du régime général. Une campagne de communication est actuellement en cours auprès des retraités de la fonction publique d’Etat.

Deux types d’aides proposés

Les retraités de la fonction publique d’Etat peuvent bénéficier de deux types d’aides pour favoriser leur autonomie :

  • un plan d’actions personnalisé, pour les aider dans leur vie quotidienne à domicile ;
  • des aides pour l’adaptation du logement, pour leur permettre de vivre à domicile dans un environnement adapté à leur situation.

Le plan d’actions personnalisé

Le plan d’actions personnalisé apporte un ensemble de solutions et de prestations dans différents domaines :

  • aides à domicile,
  • actions favorisant la sécurité dans le logement,
  • actions favorisant les sorties,
  • soutien ponctuel en cas de retour d’hospitalisation ou lors d’une période difficile.

Les aides pour l’adaptation du logement

Les aides à l’adaptation du logement ont pour but d’aider à rester le plus longtemps possible à domicile grâce à :

  • l’achat et la pose d’aides techniques comme des barres d’appui,
  • la réalisation de travaux d’aménagement.

Quelles conditions pour en bénéficier ?

Pour bénéficier des aides proposées aux retraités de la fonction publique d’Etat, il faut :

  • être titulaire d’une pension civile de l’Etat,
  • être âgé d’au moins 55 ans au moment du dépôt de la demande,
  • avoir des revenus qui ne dépassent pas 1 258 € pour une personne seule et 1 921 € pour un ménage (en 2015),
  • ne pas être bénéficiaire d’une aide versée par les conseils départementaux :
    • au titre de la dépendance : APA (allocation personnalisée d’autonomie) ou PSD (prestation spécifique dépendance),
    • ou du handicap : ACTP (allocation compensatrice pour tierce personne) ou PCH (prestation de compensation du handicap).

Comment faire la demande ?

Pour obtenir le formulaire de demande d’aide, deux possibilités :

  • Télécharger le formulaire de demande sur le portail de la Fonction publique,
  • Contacter la caisse d’assurance retraite de votre région en appelant le 39 60.

Quand vous vous êtes procuré ce formulaire, complétez-le et renvoyez-le à la caisse de retraite de votre région :

  • la Carsat (caisse d’assurance retraite et de santé au travail), si vous résidez en métropole (hors Ile-de-France),
  • la Cnav (caisse nationale d’assurance vieillesse) si vous habitez en Ile-de-France,
  • la CGSS (caisse générale de Sécurité sociale) ou la CSS (caisse de  sécurité sociale) si vous habitez en Outre-Mer.

Trouver leurs coordonnées (fichier PDF).

Si vous remplissez les conditions administratives, l’Assurance retraite va mandater un professionnel à votre domicile afin de faire l’évaluation de votre situation et identifier les services adaptés.

Après l’étude de l’évaluation et des recommandations du professionnel venu à votre domicile, vous serez informé par l’Assurance retraite de la nature et du montant des aides dont vous pourrez bénéficier.

Articles et dossiers associés: 

Vous êtes retraité. Votre caisse de retraite peut vous apporter des aides, notamment si vous ne...