Comment votre GIR est-il calculé ?

Comment votre GIR est-il calculé ?

Publié le : 
22 mai 2018
- Mis à jour le : 
5 septembre 2018

Vous avez demandé l’APA.

L’APA est l’allocation personnalisée d’autonomie.

C’est une aide pour les personnes âgées
de plus de 60 ans
en perte d’autonomie.

Pour savoir si vous avez le droit à l’APA
un professionnel va dire quel est votre GIR.

Cet article explique ce qu’est le GIR
et comment il est calculé.

Qu’est-ce que le GIR ?

Le GIR mesure les difficultés des personnes âgées
dans la vie de tous les jours.

Le calcul du GIR sert à savoir
si les personnes âgées
ont le droit à l’APA.

L’APA est l’allocation personnalisée d’autonomie.
Pour en savoir plus
lisez l’article L’APA.

Il y a 6 GIR.

Si vous êtes en GIR 1 ou en GIR 2
vous êtes en très grande difficulté.
Par exemple, vous êtes obligé de rester allongé
tout le temps dans votre lit.
Vous avez le droit d’avoir l’APA.
 

Si vous êtes en GIR 3 ou en GIR 4
vous êtes en difficulté pour certaines choses seulement.
Par exemple, vous n’arrivez plus à vous lever
et à vous habiller tout seul le matin.
Vous avez le droit d’avoir l’APA.

Si vous êtes en GIR 5 ou en GIR 6
vous n’avez pas assez de difficultés pour avoir l’APA.

Comment votre GIR est-il étudié quand vous demandez l’APA à domicile ?

Quand vous demandez l’APA à domicile
un professionnel du département
vient chez vous pour :

  • étudier votre GIR
  • évaluer vos besoins et votre situation.

Pour en savoir plus sur l'APA à domicile
lisez l'article "L'APA à domicile"

Ce professionnel peut être un médecin, un  infirmier.
Ce professionnel peut aussi être un travailleur social.
Par exemple
un assistant social
ou un conseiller en économie sociale et familiale.

Pour dire quel est votre GIR
le professionnel utilise la grille AGGIR.

Tous les professionnels utilisent cette grille
pour dire quel est le GIR d’une personne âgée.

C’est un questionnaire avec des questions sur vos capacités.

Par exemple, sur votre capacité :

  • à faire votre toilette tout seul
  • à vous déplacer tout seul
  • à vous repérer quand vous sortez dehors. 

Si vous êtes en GIR 1, en GIR 2, en GIR 3 ou en GIR 4
vous avez le droit d’avoir l’APA.

Si vous êtes en GIR 5 ou en GIR 6
vous n’avez pas le droit d’avoir l’APA.

Si vous avez besoin de plus d’aide ou de moins d’aide
depuis la première évaluation de votre GIR
vous pouvez demander au professionnel
de revoir votre GIR.
Vous lui téléphonez.

Comment votre GIR est-il étudié quand vous demandez l’APA en établissement ?

Le médecin de l’établissement va dire
quel est votre GIR.

Le médecin utilise la grille AGGIR.

Tous les médecins des établissements
utilisent cette grille
pour dire quel est le GIR d’une personne âgée.

En général, le médecin attend un mois
avant de dire quel est votre GIR.

Si vous êtes en GIR 1, en GIR 2, en GIR 3 ou en GIR 4
vous avez le droit d’avoir l’APA.

Si vous êtes en GIR 5 ou en GIR 6
vous n’avez pas le droit d’avoir l’APA.

Pendant votre séjour dans l’établissement
il est possible que le médecin revoie votre GIR.
Par exemple, si vous avez plus de difficultés
que lorsque vous êtes entré dans l’établissement.

Traduction en facile à lire et à comprendre réalisée grâce à la collaboration d’Elisabeth Bachelot, Béatrice Picard, Louis Jurine et Béatrice Santarelli.