Directives anticipées : un modèle à votre disposition

Publié le : 
1 mars 2017
- Mis à jour le : 
7 juin 2019

Alors que se déroule la campagne d’information « Fin de vie : et si on en parlait ? », focus sur les directives anticipées et la possibilité de les rédiger plus facilement grâce à un modèle à télécharger.

campagne_fin_de_vie_0.jpgUne campagne nationale d’information sur la fin de vie a été lancée le 20 février  pour informer sur les droits des personnes malades et des personnes en fin de vie, notamment sur la possibilité de rédiger des directives anticipées.

Les directives anticipées sont une déclaration écrite que vous rédigez préalablement pour faire connaître votre volonté sur les conditions de prise en charge médicale de votre fin de vie.

A quoi servent les directives anticipées ?

Les directives anticipées permettent d’anticiper une situation de fin de vie et l’éventualité de ne plus être en mesure d’exprimer sa volonté.

Vous pouvez y faire part expressément et précisément de vos volontés sur la poursuite ou l’arrêt des traitements en fin de vie.

Dans l’hypothèse où vous êtes hors d’état d’exprimer votre volonté (suite à un coma, en cas de troubles cognitifs profonds, à la suite d’un accident, du fait de l’évolution d’une maladie ou encore du fait du grand âge…), ces directives permettent au médecin et à l’équipe médicale qui vous soignent, de connaître vos volontés.

Pour en savoir plus sur les directives anticipées, consulter l’article « Rédiger des directives anticipées ».

Un modèle type pour faciliter la rédaction des directives anticipées

Pour faciliter la rédaction de vos directives anticipées, vous pouvez utiliser le modèle proposé par le ministère des Solidarités et de la Santé. Télécharger le modèle des directives anticipées (PDF, 1,6 Mo)

Vous pouvez aussi les écrire sur papier libre, en les datant et signant.