8 mars : journée nationale de l’audition

Publié le : 
6 mars 2018
- Mis à jour le : 
13 mars 2018

A l’occasion de la journée nationale de l’audition, des professionnels de l'audition se mobilisent pour recevoir et informer le grand public sur les risques liés à l'audition et sur les moyens de conserver une bonne santé auditive. Des solutions existent, notamment pour compenser la perte progressive de l’audition liée à l’âge.

Tester gratuitement son audition

Durant la journée du 8 mars, les professionnels de l’audition sensibilisent le grand public à  travers des tests de dépistage auditif gratuits. Cette campagne de dépistage vise à sensibiliser le grand public (jeune et moins jeune) aux enjeux de l'audition pour favoriser sa prise en charge médicale et la prévention des risques.

A noter : quand la perte d’audition est progressive, on peut mettre du temps à s’en apercevoir. En effet, on s’adapte inconsciemment pour continuer à comprendre au maximum. D’où l’intérêt de tester son audition. 

Vous pouvez obtenir la liste des dépistages organisés près de chez vous sur le site internet de la journée nationale de l’audition.

La presbyacousie : effet naturel du vieillissement sur l’audition qui peut être pris en charge

À partir de 50 ans, il est courant d’observer une dégradation de la perception des sons aigus : c’est la presbyacousie. 

Entendre moins bien a des conséquences directes sur la vie sociale et familiale car l’audition est essentielle à notre mode d’échange le plus spontané : la parole. Quand on entend moins bien, on peut chercher à éviter certaines situations (réunions de familles, sorties...) au risque de s’isoler.

Quel que soit votre niveau de perte auditive, des solutions existent pour préserver votre qualité de vie malgré des problèmes d’audition. Consultez sans tarder votre médecin traitant qui vous orientera si nécessaire vers un O.R.L. (oto rhino laryngologiste). Plus les problèmes d’audition sont pris en charge tôt, plus il est facile d’intervenir. 

S'il n'existe pas de traitement médico-chirurgical, l’O.R.L vous dirigera vers un audioprothésiste qui vous proposera l’appareil qui convient le mieux parmi les différentes marques et modèles disponibles. 

Pour en savoir plus sur les solutions pour continuer à bien vivre chez soi et avec les gens autour de soi malgré des problèmes d’audition, consultez l’article Vivre à domicile avec un handicap auditif

Comment bien s’équiper en appareils auditifs ?

Pour vous repérer dans les démarches et les interlocuteurs à contacter quand il s'agit de s’équiper en appareils auditifs, consultez le guide pratique "Bien s'équiper en appareils auditifs" réalisé par le Bucodes SurdiFrance, qui fédère des associations de personnes malentendantes. 

Le guide « Bien s’équiper en appareils auditifs »  vous permet :

  • de vous familiariser avec le sujet complexe de l’appareillage
  • de favoriser le bon déroulement de l’appareillage et la qualité des réglages
  • d’améliorer vos échanges avec votre audioprothésiste
  • et de connaître toutes les possibilités de financement et de compléments à l’appareillage.

Les informations pratiques données dans le guide s’appuient sur l’expérience de personnes malentendantes. Par ailleurs, les informations délivrées dans le guide sont neutres et fiables.

Pour télécharger le guide, consultez le site www.surdifrance.org