Vivre à domicile avec un handicap moteur

Mis à jour le

  • Partager par email

L’avancée en âge ou les conséquences d’une maladie (maladie de Parkinson, accident vasculaire cérébral, maladie neurologique évolutive, maladie rhumatologique, cancer…) peuvent entraîner l’apparition d’un handicap moteur. Des difficultés pour se déplacer et accomplir les tâches du quotidien surviennent. Il est possible de continuer à vivre domicile avec un handicap moteur en mettant en place différentes aides.