Dans quelles situations faire appel à un hébergement temporaire ?

Publié le : 
12 janvier 2015
- Mis à jour le : 
8 février 2017

L’hébergement temporaire peut être utilisé dans différentes situations par une personne âgée : après une hospitalisation, quand son proche doit s’absenter, parce qu’elle a besoin de se sentir entourée pendant une période difficile, pendant la période hivernale quand les conditions de vie dans son logement deviennent trop difficiles…

Après une hospitalisation

Il est parfois impossible pour une personne âgée de retourner directement chez elle après une hospitalisation.

Même si son état de santé ne nécessite pas de soins, il peut être nécessaire de mettre en place une nouvelle organisation au domicile : aide à domicile, portage de repas, adaptation du logement...

Pendant cette période d'adaptation, la personne âgée peut recourir à l'hébergement temporaire.

En cas d’absence des proches

Certains proches (conjoints, enfants, voisins…) apportent une aide quotidienne indispensable à des personnes âgées en perte d’autonomie vivant à domicile.

Il est parfois nécessaire que ces derniers s’absentent plusieurs jours pour des vacances, pour une hospitalisation programmée… Un séjour en hébergement temporaire permet aux proches de passer le relais et à la personne âgée de bénéficier d’un accompagnement approprié.  

Lorsque l’état de santé du proche ne lui permet plus d’apporter l’aide habituelle

  • En cas d’hospitalisation de la personne (conjoint…) qui assure une aide indispensable.

En cas d’hospitalisation du proche aidant qui ne peut être remplacé et dont la présence ou l’aide est indispensable à la vie à domicile, une aide ponctuelle peut être accordée pour financer un hébergement temporaire de la personne aidée bénéficiaire de l’APA. C'est l'une des mesures de la loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015 en faveur des proches aidants.

Le montant de cette aide pourra atteindre jusqu’à 992 euros au-delà des plafonds de l’APA.

La demande doit être faite au président du conseil départemental dès que possible. En cas d’hospitalisation programmée, la demande doit être faite au plus tard un mois avant la date de l’hospitalisation.

Cette mesure entre en vigueur au 1er mars 2016.

  • En cas de grande fatigue du proche aidant.

Afin de leur permettre de se reposer, la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement instaure un droit au répit pour les proches aidants :

  • de personnes bénéficiaires de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie),
  • assurant une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile de leur proche,
  • et qui ne peuvent être remplacés pour assurer cette aide par une autre personne de l’entourage.  

Ce droit au répit peut être activé quand le plafond du plan d’aide APA de la personne aidée est atteint pour financer jusqu’à 500 € par an un hébergement temporaire en établissement ou en accueil familial.

Les bénéficiaires de l’APA acquittant une participation financière sur leur plan d’aide acquitteront une participation sur le droit au répit dans les mêmes conditions. Il est aussi possible qu’un complément soit demandé par l’établissement.

Cette mesure entre en vigueur au 1er mars 2016. Pour  les personnes qui bénéficiaient de l’APA avant la réforme, la mise en œuvre s’effectuera progressivement. Les départements ont jusqu’au 1er janvier 2017 pour examiner les situations des bénéficiaires dont le plan d’aide atteint les anciens plafonds.

Avoir besoin de se sentir entouré durant une période difficile

Même lorsqu’une personne âgée vivant à domicile est autonome, elle peut avoir besoin de reprendre des forces, de se sentir entourée :

  • à un certain moment de sa vie : après le décès de son conjoint par exemple…,
  • à un certain moment de l’année : en hiver, par exemple, notamment si elle vit dans un endroit isolé en montagne…,
  • après un épisode aigu de maladie.

Lorsque des travaux sont nécessaires pour sécuriser les déplacements dans le logement

  • Quand le logement ne présente pas le confort ou les aménagements indispensables.

La vidéo : chercher un hébergement temporaire

Articles et dossiers associés

Revalorisation de l’APA, nouvelles aides, droit au répit sont les principales mesures de la...

L’hébergement temporaire permet aux personnes âgées qui vivent à domicile de trouver des...

L’hébergement temporaire est possible sous différentes formes et dans différents types de...