La téléassistance

Publié le : 
12 janvier 2015
- Mis à jour le : 
27 septembre 2017

La téléassistance permet de sécuriser les personnes âgées qui vivent seules chez elles. En cas de problème (chute, malaise…), la personne peut contacter une plateforme téléphonique joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en appuyant sur un médaillon ou une montre portée en permanence. Selon le degré d’urgence de la situation, un proche est contacté ou une intervention est déclenchée pour porter assistance à la personne.

La téléassistance : comment ça marche ?

La téléassistance est un service qui permet de mettre en contact une personne âgée avec un téléopérateur en cas de problème à domicile (chute, malaise…), 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Un équipement particulier à installer au domicile

Pour bénéficier de ce service, l’installation d’un matériel particulier est nécessaire :

  • un système de micro haut-parleur doit être installé dans le logement : il permet au téléopérateur et à la personne âgée de communiquer à distance grâce à un système de haut-parleur ;
  • la personne doit porter en permanence un émetteur-récepteur relié à une centrale d’écoute : il s’agit d’un médaillon autour du cou ou d’une montre au poignet qui permettent de déclencher l’alarme et la mise en relation avec la centrale d’écoute.

Une évaluation de la situation à distance

Quand la personne appuie sur son médaillon, la centrale d’écoute est alertée. Un téléopérateur appelle immédiatement la personne âgée pour savoir ce qui lui arrive.

Le système de micro haut-parleur permet au téléopérateur et à la personne de s’entendre et de communiquer à distance.

Le téléopérateur a accès à toutes les informations préalablement remplies sur la fiche de la personne.

Cette fiche comporte notamment la liste des personnes à prévenir susceptibles de se rendre rapidement au domicile de la personne, par exemple les voisins.

Il va évaluer le degré d’urgence de la situation afin d’éviter l'envoi systématique des secours, souvent traumatisant.

Si la situation ne présente pas de caractère urgent ou dangereux (par exemple, la personne répond au téléopérateur qu'elle a failli tomber, a pris peur et a appuyé sur son médaillon), seuls les voisins seront prévenus.

Si la personne ne répond pas, l’intervention des secours sera immédiatement déclenchée.

Comment bénéficier de ce service ?

Il convient de souscrire un abonnement auprès d’un organisme qui propose l’installation d’une téléassistance :

  • structures associatives,
  • sociétés privées,
  • certaines communes ou certains départements qui proposent ce service.

Si vous êtes intéressé par la téléassistance, contactez votre point d’information local ou votre mairie qui vous communiqueront les coordonnées des organismes qui proposent ce service près de chez vous. Ils vous informeront également sur les aides dont vous pouvez bénéficier.

Pour trouver les coordonnées de votre point d’information local, consulter l’annuaire du portail.

Si vous bénéficiez de l’APA (allocation personnalisée d'autonomie), vous pouvez également en parler à l’équipe médico-sociale qui est venue évaluer votre situation.

La téléassistance : quel coût ?

Le coût de l’abonnement diffère d’un prestataire à l’autre.

Le coût de la téléassistance peut être pris en charge dans le cadre de l’APA (allocation personnalisée d'autonomie).

Souvent les mairies participent sous certaines conditions soit aux frais d’installation, soit aux frais d’abonnement.

Pour trouver les coordonnées de votre point d’information local, consulter l’annuaire du portail.


 

Articles et dossiers associés

L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) est une allocation destinée aux personnes âgées de...

Vous avez besoin d’être aidé à domicile le soir ou la nuit. Plusieurs solutions sont possibles...

Une gamme très variée d’aides et d’équipements existe pour continuer à vivre chez soi malgré les...