Le kinésithérapeute

Publié le : 
30 septembre 2015
- Mis à jour le : 
31 mars 2017

Le kinésithérapeute est un spécialiste de la rééducation. A partir de la prescription médicale, il établit un bilan des capacités de son patient et lui propose un programme adapté de rééducation.

Que fait le kinésithérapeute ?

Le kinésithérapeute est un spécialiste de la rééducation. Il peut vous aider :

  • à rééduquer l’appareil locomoteur, c’est-à-dire tout ce qui permet de bouger : marche, équilibre…
  • à améliorer vos capacités respiratoires,
  • à améliorer vos capacités à faire des efforts.

La pratique de la kinésithérapie comporte également la promotion de la santé et la prévention.

A partir de la prescription médicale, le kinésithérapeute établit un bilan de vos capacités. Il fixe des objectifs avec vous et vous propose un programme adapté de rééducation.

Le kinésithérapeute peut aussi intervenir sans prescription médicale dans le domaine du sport, de la prévention, de la remise en forme.

Le kinésithérapeute peut vous conseiller pour trouver l’aide à la marche la plus adaptée à vos besoins et la régler selon votre morphologie.

Le kinésithérapeute a un diplôme d’Etat. Le cursus dure quatre ans dans un institut de formation après une année à l’université.

Les kinésithérapeutes peuvent exercer en cabinet libéral, à l’hôpital, en centre de rééducation fonctionnelle ou en maison de retraite par exemple.

Quels soins dispensés par le kinésithérapeute?

Avant toute chose, le kinésithérapeute étudie le dossier médical de la personne et réalise un bilan diagnostic pour définir les objectifs, méthodes et les techniques qu’il va employer durant les séances.

Les techniques possibles sont nombreuses : mouvements avec ou sans appareils, techniques de physiothérapie (chaud, froid, ultrasons…) massages ou mobilisations.

L’intervention des kinésithérapeutes en maison de retraite

Dans une maison de retraite, le kinésithérapeute intervient principalement auprès des résidents pour de la rééducation sur prescription médicale : rééducation après une chute, rééducation de l’équilibre…

Deux cas de figure sont possibles selon les maisons de retraite pour le paiement des interventions des kinésithérapeutes :

  • le paiement et le remboursement des soins peuvent se passer comme à domicile : le résident paie l’intervention, donne sa carte vitale au kinésithérapeute et est remboursé par la suite.
    A noter : si le résident est en ALD (affection longue durée), il n’aura pas de frais à avancer si le kinésithérapeute ne pratique pas de dépassement d’honoraire. Si c’est le cas, le kinésithérapeute a obligation d’informer la personne avant le début du traitement.
    Pour en savoir plus sur l’ALD : consulter le site de l'Assurance maladie
  • la maison de retraite peut se charger du règlement de l’intervention au kinésithérapeute. Le résident n’a pas à s’en occuper.

Dans tous les cas, le résident a le libre choix de son kinésithérapeute.

Trouver un kinésithérapeute

Pour trouver un kinésithérapeute, consulter le site de l’Assurance maladie.