Alzheimer en EHPAD : quel accompagnement ?

Publié le : 
18 octobre 2016
- Mis à jour le : 
31 mars 2017

Vous cherchez un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) susceptible d’accueillir une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Tous les EHPAD sont normalement en mesure de le faire sous réserve des possibilités d’accueil de l’établissement. Certains EHPAD proposent des solutions adaptées : activités en journée dans les PASA (pôles d’activités et de soins adaptés) ou un hébergement dans les unités Alzheimer et les UHR (unités d’hébergement renforcé).

Un accompagnement possible dans n’importe quel EHPAD

Du personnel formé à l’accompagnement des personnes malades

Les EHPAD disposent de personnels formés et habitués à travailler au contact de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées : aides-soignants, infirmiers, accompagnants éducatifs (nouveau nom du métier d’aide médico-psychologique)…  Ces professionnels savent réagir de façon appropriée face aux situations que peut engendrer la maladie.

Un accueil conditionné aux possibilités de l’EHPAD

Les possibilités d’accueil de l’établissement vont ensuite dépendre d’un certain nombre de critères. C’est la commission d’admission, composée au moins d’un membre de la direction et du médecin coordonnateur, qui  va se prononcer en regardant :

  • le dossier médical de la personne,
  • la capacité d’accueil de l’EHPAD compte tenu :
    • de l’occupation des chambres : toutes les chambres peuvent déjà être occupées ;
    • du profil des autres personnes accueillies au même moment. Il se peut que l’établissement refuse l’admission parce qu’il y a déjà beaucoup d’autres résidents avec une perte d’autonomie importante. L’équipe soignante ne serait en effet pas en mesure d’assurer un accompagnement supplémentaire dans de bonnes conditions ;
    • de la configuration des lieux qui peuvent ne pas être assez sécurisés pour des personnes ayant des troubles du comportement, notamment pour les personnes sujettes à la déambulation.

Un accompagnement spécifique durant la journée grâce aux PASA (pôles d’activités et de soins adaptés)

Les PASA sont des espaces aménagés au sein des EHPAD. Les PASA ne proposent pas d’hébergement. Ils sont destinés à accueillir durant la journée des résidents de l’EHPAD ayant des troubles du comportement modérés. Les résidents qui y sont accueillis à la journée peuvent éventuellement venir de l’extérieur.

Les PASA proposent des activités individuelles ou collectives. Le programme d’activités est élaboré par un ergothérapeute ou un psychomotricien, sous la responsabilité du médecin coordonnateur. Il a pour objectif d’offrir un accompagnement spécifique et personnalisé en fonction des besoins des résidents, notamment pour faire diminuer les manifestations de l’humeur et les troubles du comportement.

Un personnel mieux formé et motivé

Le personnel de l’EHPAD intervient dans le PASA de façon volontaire. L’équipe est composée d’un psychomotricien ou d’un ergothérapeute, d’assistants de soins en gérontologie, et d’un psychologue pour les résidents et les aidants.

L’ensemble du personnel intervenant dans le PASA est spécifiquement formé à la prise en charge de la maladie d’Alzheimer et, plus globalement, des maladies neuro-dégénératives. Les professionnels sont notamment formés aux techniques de soins et de communication adaptées aux personnes atteintes par ces maladies.

Un lieu conçu pour être rassurant et confortable

L’aménagement et l’environnement architectural du PASA doivent permettre de créer un environnement confortable, rassurant et stimulant pour les résidents. Ils doivent aussi offrir des lieux de vie sociale pour le groupe, notamment pour l’accueil des familles.

Le PASA est facilement accessible pour les personnes âgées dépendantes. Il comprend notamment une ouverture sur l’extérieur par un prolongement sur un jardin ou sur une terrasse sécurisés, librement accessibles aux résidents.

Si l’établissement ne dispose pas de la surface nécessaire dans sa structure, il peut créer un PASA en dehors de l’établissement.

Des activités thérapeutiques  

 Le PASA propose des activités individuelles ou collectives aux personnes accompagnées. Par exemple : 

  • des ateliers cuisine,
  • des activités physiques pour travailler sur les capacités fonctionnelles,
  • des ateliers de stimulation de la mémoire, du jardinage pour travailler sur les fonctions cognitives,
  • de la musicothérapie et de l’art-thérapie pour mobiliser les fonctions sensorielles et l’expression de soi,
  • des repas et des activités ludiques pour maintenir du lien social entre les résidents.

Comment bénéficier d’un accueil en PASA ?

Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée doit avoir été posé. La personne doit être d’accord pour participer aux activités du PASA.

La décision d’une entrée ou d’une sortie en PASA est prise par l’équipe du PASA et validée par le médecin coordonnateur.

L’accueil proposé dans le cadre du PASA n’est pas facturé en supplément aux résidents qui en bénéficient.

Pour trouver un EHPAD disposant d’un PASA, vous pouvez utiliser l’annuaire du portail. Il faut choisir dans type d’établissement le filtre « EHPAD » puis dans accompagnement spécifique le filtre « PASA ».

Un hébergement dans une unité Alzheimer

Les unités Alzheimer sont généralement des services de petite taille situés au sein d’un EHPAD. Elles ont une capacité d’accueil de 10 à 20 résidents et sont fermées par un digicode. Les chambres y sont souvent réparties autour d'une salle commune qui permet, dans le même lieu, de partager les repas et les activités collectives.

La configuration des lieux est pensée pour être apaisante pour les personnes qui déambulent. Leur architecture est ainsi conçue pour permettre aux personnes de marcher comme bon leur semble. La vie en petit groupe est également plus apaisante que la vie en collectivité. 

Les critères d’admission sont en général les suivants :

  • les personnes doivent être valides,
  • être désorientées.

Si la santé d’un résident d’une unité Alzheimer se dégrade, il est possible que la direction de l’établissement lui propose une autre  chambre dans l’EHPAD. Cette information est inscrite dans le contrat de séjour et doit être précisée à l’entrée dans l’établissement.

Pour trouver un EHPAD disposant d’une unité Alzheimer, vous pouvez utiliser l’annuaire du portail. Il suffit de choisir dans type d’établissement le filtre « EHPAD » puis dans accompagnement spécifique le filtre « Unité Alzheimer ».

A noter : Certains EHPAD disposent à la fois d’une unité Alzheimer et d’un PASA (pôle d’activités et de soins adaptés).

Un hébergement dans une UHR (unité d’hébergement renforcé)

Les unités d’hébergement renforcé sont implantées au sein des EHPAD. L’unité d’hébergement renforcé propose sur un même lieu l’hébergement, les soins, les activités sociales et thérapeutiques, individuelles ou collectives.

Les UHR offrent un hébergement à des résidents souffrant de troubles sévères du comportement qui altèrent leur sécurité et leur qualité de vie et celle des autres résidents de l’EHPAD. Dans les EHPAD proposant une UHR, 14 résidents y sont accueillis en moyenne.

Le passage dans l’UHR a pour objectif de trouver des réponses adaptées (médicamenteuses et non-médicamenteuses) pour atténuer les troubles des personnes hébergées et leur permettre, dans la mesure du possible, de retourner sur leur lieu de vie et de soins habituel.

Une prise en charge appropriée

Les décisions concernant les admissions et les sorties de l’UHR se prennent sur avis du médecin coordonnateur de l’EHPAD dans laquelle se trouve l’unité, en lien avec le médecin traitant de la personne.

L’UHR dispose de personnel soignant : un médecin, un infirmier, un psychomotricien ou un ergothérapeute, un aide-soignant , une aide médico-psychologique ou d’accompagnement éducatif et social, un assistant de soins en gérontologie, un psychologue pour les résidents et les aidants.

Une décision de sortie ou de réorientation est prise, en concertation avec la famille et après avis du médecin coordonnateur, lorsque les troubles du comportement ont diminué et que l’équipe soignante considère que la personne peut retourner sur son lieu de vie et de soins habituel.

Un lieu de vie et de soins

L’UHR dispose d’espaces privés et collectifs et notamment d’une ouverture sur l’extérieur par un prolongement sur un jardin ou sur une terrasse sécurisés. La conception architecturale de l'UHR vise à :

  • favoriser un environnement convivial et non institutionnel de façon à protéger le bien-être émotionnel et réduire l'agitation et l'agressivité des résidents ;
  • favoriser l’orientation et la déambulation dans un cadre sécurisé ;
  • répondre à des besoins d’autonomie et d’intimité ;
  • prendre en compte la nécessité de créer un environnement qui ne produise pas de sur-stimulations sensorielles excessives pouvant être génératrices de troubles psychologiques et comportementaux. 

Pour trouver un EHPAD disposant d’une UHR, vous pouvez utiliser l’annuaire du portail. Il suffit de choisir dans type d’établissement le filtre « EHPAD » puis dans accompagnement spécifique le filtre « UHR ».

Comment faire une demande d'admission en EHPAD ?

Pour faire une demande d’admission en EHPAD, il est nécessaire de remplir le dossier unique de demande d’admission en EHPAD. Il s’agit d’un document officiel unique. Si vous souhaitez faire une demande dans plusieurs EHPAD, il suffit de le photocopier autant de fois que d’EHPAD, et de l’envoyer ensuite aux établissements sélectionnés.

Pour en savoir plus, consulter l’article « Les EHPAD »

A noter : dans certains départements, il est possible de faire une demande d’admission en ligne sur le site Via trajectoire. Pour savoir, si un établissement pratique la démarche en ligne, vous pouvez consulter les fiches des EHPAD sur l’annuaire du portail. Pour chaque établissement, figure un lien selon la démarche à effectuer :

  • soit le téléchargement du dossier unique d’admission en EHPAD (cerfa n°14732*01),
  • soit une redirection vers ViaTrajectoire quand il est possible de faire une démarche en ligne.