Qu’est-ce que le GIR ?

Publié le : 
4 septembre 2017
- Mis à jour le : 
4 septembre 2017

Le GIR est le niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Il est calculé à partir de l’évaluation réalisée à l’aide de la grille AGGIR. L'évaluation du GIR permet de savoir si une personne âgée peut bénéficier de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

A quoi correspondent les différents GIR ?

Il existe 6 niveaux de perte d’autonomie : le GIR 1 est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6 est le niveau de perte d’autonomie le plus faible.

Voici une description des caractéristiques des personnes correspondant aux 6 GIR :

  • GIR 1 : les personnes confinées au lit, dont les facultés mentales sont gravement altérées, et qui ont besoin d’une présence continue d’intervenants. 
    Les personnes en fin de vie.
  • GIR 2 : les personnes confinées au lit ou au fauteuil, dont les facultés mentales ne sont pas totalement altérées, et qui ont besoin d’une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante. 
    Les personnes qui ont des fonctions mentales altérées, mais qui ont conservé leur capacité à se déplacer.
  • GIR 3 : les personnes ayant conservé leurs facultés mentales mais qui ont besoin plusieurs fois par jour d’aides pour les soins corporels.
  • GIR 4 : les personnes ne faisant pas leur transfert seules (par exemple se lever seules du fauteuil) mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l’intérieur du logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et pour s’habiller. 
    Les personnes n’ayant pas de problème pour se déplacer mais devant être aidées pour les activités corporelles et pour la préparation des repas.
  • GIR 5 : les personnes qui peuvent avoir besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette et les activités domestiques : préparation des repas, ménage…
  • GIR 6 : les personnes autonomes pour tous les actes importants de la vie courante.

Comment est réalisée l’évaluation du GIR ?

Si vous avez fait une demande d’APA à domicile auprès du conseil départemental, l’équipe médico-sociale APA du conseil départemental, ou un organisme mandaté par le conseil départemental, va vous contacter pour organiser une visite d’évaluation à votre domicile. Le professionnel qui va se déplacer chez vous va utiliser la grille nationale AGGIR (autonomie-gérontologie-groupe iso ressources) pour déterminer votre GIR.

Si vous vivez dans un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), c’est le médecin coordonnateur de l’établissement qui va évaluer votre GIR à partir de la grille AGGIR.

A noter : si votre GIR a déjà été évalué lorsque vous viviez chez vous, il sera réévalué après votre entrée dans l’EHPAD. Il est donc susceptible de changer.

Quel GIR faut-il avoir pour bénéficier de l’APA ?

Vous pouvez bénéficier de l’APA à domicile ou de l’APA en établissement si votre niveau de perte d’autonomie est évalué en GIR 1, en GIR 2, en GIR 3 et en GIR 4.

Vous ne pouvez pas bénéficier de l’APA si votre niveau de perte d’autonomie est évalué en GIR 5 ou en GIR 6. Vous pouvez en revanche peut-être bénéficier d’une aide de votre caisse de retraite.

Pour en savoir plus, consultez l’article « Comment le GIR est-il déterminé ? ».

Articles et dossiers associés: 

Le GIR (groupe iso-ressources) correspond au niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Le...

L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) est une allocation destinée aux personnes âgées de...