Comment fonctionne l’hospitalisation à domicile ?

Publié le : 
4 juillet 2016
- Mis à jour le : 
13 décembre 2016

L’HAD (hospitalisation à domicile) permet d’éviter ou de raccourcir une hospitalisation avec hébergement. Elle concerne des patients de tous âges et permet d'assurer à domicile des soins médicaux et paramédicaux continus et coordonnés.  L’HAD intervient exclusivement sur prescription médicale. L’HAD peut intervenir au domicile habituel du patient, dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées, ainsi que dans les autres établissements sociaux et médico-sociaux.

L’HAD (hospitalisation à domicile) est dispensée par des structures spécifiques (hospitalière, associative…) bénéficiant d’une autorisation. On compte aujourd’hui près de 300 structures d’HAD en France.

Quels soins peuvent-être réalisés dans le cadre de l’HAD ?

Les soins délivrés en hospitalisation à domicile se différencient de ceux habituellement dispensés à domicile par leur complexité, leur durée et la fréquence des actes.

Le champ d’intervention de l’HAD est polyvalent : médecine, post chirurgical, obstétrique, soins de suite, traitement du cancer…

L’hospitalisation à domicile concerne des malades de tous âges atteints de pathologies graves, aiguës ou chroniques.

Comment bénéficier d’une prise en charge par l’HAD ?

L’HAD intervient exclusivement sur prescription médicale du médecin traitant ou du médecin hospitalier. Sa mise en place est subordonnée à l’accord du médecin traitant qui reste le médecin référent durant toute la prise en charge.

Avant toute prise en charge en hospitalisation à domicile, l’équipe de l’HAD effectue une évaluation globale du patient. L’admission est prononcée par le médecin coordonnateur de l’HAD.

L’intervention de l’HAD est prise en charge par l’Assurance maladie et les mutuelles dans les mêmes conditions qu’une hospitalisation en établissement, à l’exception du forfait hospitalier qui n’est pas dû puisque la personne est soignée chez elle.

L’HAD : une solution également possible en établissement d’hébergement pour personnes âgées

L’HAD peut prendre en charge les résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées comme les EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ou les résidences autonomie (ex-logements-foyers).

L’équipe de l’HAD intervient au sein du lieu de vie du résident en collaboration avec l’équipe soignante de l’établissement, avec laquelle elle coordonne les soins dispensés à la personne.

La possibilité de recourir à l’HAD dans ces établissements permet d’éviter les ruptures dans le parcours du résident et ainsi d’assurer les soins nécessaires dans son cadre de vie habituel. L'HAD garantit ainsi sa qualité de vie, tout en évitant les hospitalisations avec hébergement ou les passages aux urgences souvent perturbants pour des personnes déjà fragilisés.