Flux RSS

S'abonner à Flux RSS S'abonner à Flux RSS S'abonner à Flux RSS

Des formations pour les aidants disponibles en ligne

Publié le : 
18 octobre 2017
- Mis à jour le : 
18 octobre 2017

L’association française des aidants propose 6 modules de formation en ligne pour les personnes apportant une aide régulière à des personnes en perte d’autonomie à cause de l’âge ou du handicap. L’objectif de ces formations est de les aider à trouver des solutions pour mieux vivre leur rôle d’aidant au quotidien.

Pourquoi ces formations ?

Accompagner un proche en perte d’autonomie bouleverse le quotidien. La survenue de la perte d’autonomie vient également perturber la relation que l’on avait avec son proche. Ces changements sont parfois difficiles à accepter.

Depuis quelques années, des formations dédiées des aidants se sont développés dans l’objectif d’aider les aidants à préserver ou à renforcer leurs forces et leurs capacités d’accompagnement.

L’association française des aidants propose depuis plusieurs années des formations de ce type partout en France. Leur objectif : permettre aux aidants de se questionner et d’analyser les situations vécues dans la relation au proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie  afin de trouver les réponses adéquates.

Ces formations peuvent désormais être suivies par les aidants en ligne, à leur rythme et au moment qui leur convient, sur le site www.formation.aidants.fr

Quelles sont les conditions pour s’y inscrire ?

L’inscription est gratuite.

Pour avoir accès aux modules, il est nécessaire de créer un compte.

Quelles sont les thèmes abordés ?

Voici la liste des thèmes abordés selon les modules :

  • Module 1 : Quand la maladie, le handicap s’immisce dans la relation au proche
  • Module 2 : Etre aidant : une posture, des besoins, des attentes et des limites
  • Module 3 : La relation au quotidien avec son proche
  • Module 4 : Trouver sa place avec les professionnels
  • Module 5 : Comment s’y prendre avec son proche pour les gestes de la vie quotidienne ?
  • Module 6 : Comment concilier sa vie d’aidant avec sa vie personnelle et sociale ?

Les différents modules sont conçus comme un parcours. Il est donc conseillé de les suivre dans l’ordre, mais il est aussi possible de les faire indépendamment les uns des autres. 

Combien de temps dure un module de formation ?

Chaque module dure environ 30 minutes.

On passe d’un module au suivant à son rythme. L’association française des aidants recommande cependant de laisser environ une semaine entre chaque module.

Pour en savoir plus : www.formation.aidants.fr

Vous pouvez également regarder la vidéo :

Consultez les articles de la rubrique Aider un proche sur le portail www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr :

Articles et dossiers associés: 

Accompagner un proche en perte d’autonomie bouleverse le quotidien. La survenue de la perte d’...

Pour accompagner au mieux un proche en perte d’autonomie, il est important de préserver sa santé...

Il n’est pas toujours facile de dégager du temps pour soi lorsqu’on accompagne un proche au...

Comment concilier vie professionnelle et aide apportée à un proche en perte d’autonomie ?...

Certains aidants d’un proche âgé en perte d’autonomie arrêtent de travailler ou diminuent leur...

Que pensez-vous du portail ?

Publié le : 
17 octobre 2017
- Mis à jour le : 
17 octobre 2017

Depuis sa mise en ligne en juin 2015, le portail comptabilise plus de 4,5 millions de visites. Découvrez les principaux résultats de l'enquête BVA qui présentent le profil des visiteurs, le motif des visites et le niveau de satisfaction.

Articles et dossiers associés: 

Résultats de l’enquête d’évaluation du portail www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Deux ans après la mise en ligne du portail, la CNSA a commandé une enquête à BVA afin de...

La campagne de vaccination contre la grippe a débuté

Publié le : 
9 octobre 2017
- Mis à jour le : 
18 octobre 2017

Les épidémies de grippe saisonnière surviennent chaque année au cours de l'automne et de l'hiver. Se faire vacciner est un moyen de se protéger de la grippe. Le vaccin est intégralement pris en charge par l’Assurance maladie pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Des mesures d’hygiène permettent par ailleurs de limiter la propagation du virus.

La vaccination antigrippale recommandée chez les personnes âgées de plus de 65 ans

La vaccination contre la grippe ne permet pas toujours d’éviter la maladie, mais elle réduit le risque de complications graves ou de décès. Elle est fortement recommandée pour les personnes fragiles plus exposées aux risques de complications : personnes âgées, femmes enceintes, personnes atteintes d’une maladie chronique (diabète, maladies cardiovasculaires…).

L’Assurance Maladie prend intégralement en charge le coût  du vaccin contre la grippe saisonnière pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

Pour en savoir plus sur les démarches à réaliser, consultez l’article Prévenir la grippe saisonnière sur le site de l’Assurance maladie.

Adopter les bons gestes d’hygiène pour éviter la propagation du virus

Le virus de la grippe se transmet très facilement en toussant, en éternuant, en parlant ou au contact des mains ou d’objets (poignée de porte, couverts) contaminés par une personne malade.

En complément de la vaccination, adoptez des mesures simples de prévention en période d’épidémie de grippe :

  • Lavez-vous régulièrement des mains.
  • Servez-vous d’un mouchoir jetable pour vous moucher, tousser, éternuer ou cracher, et jetez-le aussitôt.
  • Portez un masque si vous êtes grippé, surtout pour rendre visite à une personne fragile.
  • Évitez de serrer les mains ou d’embrasser pour dire bonjour.

Ces gestes simples limitent la propagation du virus.

Pour en savoir plus sur le vaccin contre la grippe, consultez l’article consacré à la grippe sur le site vaccination-info-service

Pour en savoir plus sur la campagne de vaccination contre la grippe, consultez le site du ministère des Solidarités et de la Santé

Vous pouvez également regarder la vidéo de l'Assurance maladie :

Articles et dossiers associés: 

Quelles mesures pour lutter contre la grippe en EHPAD ?

Une épidémie de grippe peut avoir des conséquences graves en EHPAD (établissement d’hébergement...

6 octobre : journée nationale des aidants

Publié le : 
5 octobre 2017
- Mis à jour le : 
5 octobre 2017

La 8ème édition de la journée nationale des aidants de personnes âgées en perte d’autonomie ou handicapées a lieu vendredi 6 octobre. Consultez le programme !

affichejna2017.jpgA l’occasion de la journée nationale des aidants, des centaines d’événements seront organisés à travers toute la France par les acteurs engagés quotidiennement auprès des aidants de personnes âgées en perte d’autonomie ou de personnes handicapées. Cette année les territoires sont mis à l’honneur comme sources de solutions pour les aidants. Si vous souhaitez participer à l’évènement, vous pouvez consulter programme des actions organisées près de chez vous en consultant la carte en ligne sur le site de la journée : www.lajourneedesaidants.fr

Des informations dédiées aux aidants sur le portail pour-les-personnes-agees.gouv.fr

La rubrique « Aider un proche » est destinée aux proches aidants de personnes âgées en perte d’autonomie. Des articles évoquent ainsi les mesures existantes pour concilier vie professionnelle et rôle d’aidant, la possibilité de trouver des lieux d’échange et de soutien et donnent des informations relatives aux mesures de protection juridique et aux obligations de la famille. Des vidéos présentent également des solutions d’accueil temporaire comme l’accueil de jour ou l’hébergement temporaire utiles aux aidants qui ont besoin de libérer du temps dans la journée ou de s’absenter momentanément. Pour visionner ces vidéos, consultez la vidéothèque du portail.

Du 2 au 8 octobre : semaine nationale des retraités et des personnes âgées

Publié le : 
29 septembre 2017
- Mis à jour le : 
29 septembre 2017

La semaine bleue 2017 a pour thème «  A tout âge, faire société ». Partout en France, des manifestations locales sont organisées pour illustrer ce thème. Un concours récompense les meilleures actions.

Organisée chaque année depuis 1951, l’objectif de la semaine bleue est de faire prendre conscience au grand public du rôle social primordial des personnes âgées dans notre société. Tout au long de la semaine, les organismes qui travaillent régulièrement auprès des personnes âgées, sont invités à organiser des animations qui permettent de créer des liens entre générations.

Pour trouver un évènement organisé près de chez vous,  vous pouvez consulter la carte en ligne où les actions sont répertoriées : www.semaine-bleue.org

Parmi toutes les actions organisées, certaines seront récompensées par l’un des 6 prix décernés à l’occasion de la semaine bleue. Vous pouvez d’ores et déjà consulter la liste des actions pré-sélectionnées sur le site de la semaine bleue.

Les prix 2017 des EHPAD disponibles sur le portail

Publié le : 
22 septembre 2017
- Mis à jour le : 
27 septembre 2017

En 2017, 80 % des EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ont actualisé leurs prix affichés dans l’annuaire du portail pour-les-personnes-agees.gouv.fr.

Depuis décembre 2016, l’annuaire des EHPAD du portail www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr affiche les prix hébergement et les tarifs dépendance pratiqués par les établissements.

Les EHPAD doivent transmettre leurs prix au plus tard le 30 juin chaque année et sont invités à les mettre à jour en continu à chaque changement. 

En 2016, 93 % des 7 500 EHPAD avaient transmis leurs prix et tarifs. En 2017, 80 % des établissements les ont actualisés au moins une fois. Au total, 96 % des EHPAD ont transmis leurs prix en 2016 ou en 2017.

Cette information est fort appréciée des internautes qui consultent le portail, puisque sur les 2 millions de visiteurs depuis le début de l’année, plus de la moitié ont consulté l'annuaire pour connaître ou comparer les prix et prestations des EHPAD.

En 2016, le prix mensuel médian d’un hébergement en EHPAD était de 1949 euros. Cela signifie qu’en 2016 la moitié des EHPAD facture un prix inférieur à 1949 euros et que l’autre moitié facture un prix supérieur à 1949 euros.

prix_median_ehpad_2016.png

Pour en savoir plus, consultez le dossier « Combien coûte un hébergement en EHPAD ? ».

 

Articles et dossiers associés: 

Combien coûte un hébergement en EHPAD ?

1949 euros : c’est le prix mensuel médian pour un hébergement dans une chambre seule en EHPAD (...

La facture en EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) comprend...

L’annuaire du portail contient désormais les prix pratiqués par les EHPAD (établissements d’...

21 septembre : journée mondiale Alzheimer

Publié le : 
19 septembre 2017
- Mis à jour le : 
19 septembre 2017

Des actions sont programmées partout en France autour du 21 septembre pour sensibiliser aux enjeux de la maladie. A Paris, le Village Alzheimer accueille le public du 21 au 24 septembre. A visionner : des témoignages de personnes malades et de proches lus par des personnalités.

Des actions de sensibilisation partout en France

Le 21 septembre 2017 a lieu la 23ème édition de la journée mondiale Alzheimer. A cette occasion, des actions sont organisées partout en France pour parler de la maladie et de ses conséquences.

Pour connaître les actions organisées près de chez vous, contactez l’association départementale France Alzheimer au 0 800 97 20 97 (service et appel gratuits en journée).

Le Village Alzheimer à Paris

A Paris, place de la bataille de Stalingrad dans le 19ème arrondissement, le Village Alzheimer ouvre ses portes le 21 septembre jusqu’au 24. Au programme : des conférences (sur les aides possibles, l’avancée de la recherche…), des animations et des ateliers (sophrologie, art-thérapie..) pour mieux comprendre la maladie et y faire face. L’entrée est libre.

Pour en savoir plus, consultez le programme détaillé

Des mots pour Alzheimer : des personnalités lisent des témoignages de personnes malades et de proches

Chaque année, à l’appel de l’association France Alzheimer et maladies apparentées, des personnalités acceptent de lire les témoignages de personnes malades et de proches pour sensibiliser le grand public à la maladie et à la situation des familles.

Découvrez les lectures d’Alexandre Brasseur, Shirley Bousquet, Laurent Romejko et Marie-Christine Adam : https://www.youtube.com/user/francealzheimer

Pour en savoir plus sur la journée mondiale Alzheimer, consultez le site journeemondialealzheimer.org

Articles et dossiers associés: 

Pour permettre aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer de continuer à vivre chez elles...

Alzheimer en EHPAD : quel accompagnement ?

Vous cherchez un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes)...

Equipes spécialisées Alzheimer (ESA) : des interventions à domicile

Les ESA accompagnent les personnes malades d’Alzheimer vivant à domicile et aident leurs proches...

Equipes spécialisées Alzheimer (ESA) : des interventions à domicile

Publié le : 
15 septembre 2017
- Mis à jour le : 
15 septembre 2017

Les ESA accompagnent les personnes malades d’Alzheimer vivant à domicile et aident leurs proches. L’objectif des interventions est de leur permettre de rester vivre le plus longtemps à domicile. Ces interventions se font sur prescription médicale. Elles se déroulent durant 12 à 15 séances réparties sur 3 mois.

Auprès de qui interviennent les équipes spécialisées Alzheimer ?

L’accompagnement des équipes spécialisées Alzheimer (ESA) s’adresse aux personnes diagnostiquées au début de la maladie, à un stade léger et modéré. La maladie doit avoir une répercussion sur la vie quotidienne de la personne malade et de ses proches.

Pourquoi interviennent-elles ?

Les interventions des équipes spécialisées Alzheimer ont pour objectif de permettre aux personnes de rester vivre le plus longtemps à domicile. Les interventions vont ainsi :

  • aider les personnes malades à maintenir leur autonomie en stimulant leurs capacités,
  • aider les personnes malades à diminuer les éventuels troubles du comportement,
  • encourager et soutenir les proches de la personne.

Qui sont les professionnels des équipes spécialisées Alzheimer ?

Les équipes spécialisées Alzheimer sont composées de professionnels formés à l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer :

  • psychomotriciens,
  • ergothérapeutes,
  • assistants de soins en gérontologie : les assistants de soins en gérontologie sont des aides-soignants ou des AMP (aides médico-psychologiques) qui ont suivi une formation spéciale pour accompagner des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.

Un infirmier coordinateur, un psychomotricien ou un ergothérapeute encadre l’équipe.

Comment se passe l’intervention des équipes ?

Un ergothérapeute ou un psychomotricien vient à domicile faire l’évaluation des capacités de la personne à accomplir les activités de la vie quotidienne.

En fonction de l’évaluation, le professionnel fixe un ou deux objectifs. Par exemple : s’habiller seul, refaire à manger… Il conçoit ensuite un programme s’appuyant sur les capacités restantes de la personne pour l’aider accomplir à nouveau ces activités et retrouver plaisir à les faire. Ce programme comprend également un volet d’éducation thérapeutique des aidants avec leur sensibilisation, leur accompagnement et du conseil.

Les assistants de soins en gérontologie prennent ensuite le relais. Ils interviennent à domicile en suivant le programme conçu par l’ergothérapeute ou le psychomotricien.

A la fin des séances, l’ergothérapeute ou le psychomotricien fait un bilan des activités réalisées. Ce bilan est transmis au médecin qui a prescrit l’intervention d’une équipe spécialisée Alzheimer.

Comment faire intervenir une équipe spécialisée Alzheimer ?

Pour bénéficier de l’intervention d’une équipe spécialisée Alzheimer, il est nécessaire d’avoir une prescription médicale. Cette prescription médicale peut être délivrée par le médecin traitant ou bien par un médecin spécialiste d'un cabinet libéral ou d’une consultation mémoire.

Il est possible de bénéficier de 12 à 15 séances au maximum réparties sur une durée de 3 mois durant une année. Au bout d’un an, il est possible de renouveler la prescription.

Les équipes spécialisées Alzheimer sont rattachées à des SSIAD (services de soins infirmiers à domicile).

Pour trouver un SSIAD possédant une équipe spécialisée Alzheimer près de chez vous, consultez l’annuaire des SSIAD du portail. Vous avez la possibilité de sélectionner le critère « équipe spécialisée Alzheimer » dans les filtres permettant d’affiner votre recherche de SSIAD.

Combien ça coûte ?

Le coût des interventions de l'équipe spécialisée Alzheimer est intégralement pris en charge par l’Assurance maladie.

Articles et dossiers associés: 

Pour permettre aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer de continuer à vivre chez elles...

Les professionnels des SSIAD (services de soins infirmiers à domicile) réalisent des soins au...

Les SSIAD (services de soins infirmiers à domicile) interviennent à domicile pour dispenser des...

Bientôt la journée des aidants

Publié le : 
8 septembre 2017
- Mis à jour le : 
8 septembre 2017

Le vendredi 6 octobre aura lieu la 8ème édition de la journée nationale des aidants de personnes âgées en perte d’autonomie ou handicapées. Préparez d’ores et déjà votre programme !

header_jna_2017_site.png

A l’occasion de la journée nationale des aidants, des centaines d’événements seront organisés à travers toute la France par les acteurs engagés quotidiennement auprès des aidants de personnes âgées en perte d’autonomie ou de personnes handicapées.

Si vous souhaitez participer à l’évènement, vous pouvez d’ores et déjà préparer votre programme en consultant la carte en ligne sur le site de la journée : www.lajourneedesaidants.fr

Les organisateurs peuvent y inscrire leurs évènements.

N’hésitez pas également à vous inscrire à la newsletter pour vous tenir informés. L’inscription est possible depuis la page d’accueil du site : www.lajourneedesaidants.fr

Qu’est-ce que le GIR ?

Publié le : 
4 septembre 2017
- Mis à jour le : 
4 septembre 2017

Le GIR est le niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Il est calculé à partir de l’évaluation réalisée à l’aide de la grille AGGIR. L'évaluation du GIR permet de savoir si une personne âgée peut bénéficier de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

A quoi correspondent les différents GIR ?

Il existe 6 niveaux de perte d’autonomie : le GIR 1 est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6 est le niveau de perte d’autonomie le plus faible.

Voici une description des caractéristiques des personnes correspondant aux 6 GIR :

  • GIR 1 : les personnes confinées au lit, dont les facultés mentales sont gravement altérées, et qui ont besoin d’une présence continue d’intervenants. 
    Les personnes en fin de vie.
  • GIR 2 : les personnes confinées au lit ou au fauteuil, dont les facultés mentales ne sont pas totalement altérées, et qui ont besoin d’une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante. 
    Les personnes qui ont des fonctions mentales altérées, mais qui ont conservé leur capacité à se déplacer.
  • GIR 3 : les personnes ayant conservé leurs facultés mentales mais qui ont besoin plusieurs fois par jour d’aides pour les soins corporels.
  • GIR 4 : les personnes ne faisant pas leur transfert seules (par exemple se lever seules du fauteuil) mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l’intérieur du logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et pour s’habiller. 
    Les personnes n’ayant pas de problème pour se déplacer mais devant être aidées pour les activités corporelles et pour la préparation des repas.
  • GIR 5 : les personnes qui peuvent avoir besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette et les activités domestiques : préparation des repas, ménage…
  • GIR 6 : les personnes autonomes pour tous les actes importants de la vie courante.

Comment est réalisée l’évaluation du GIR ?

Si vous avez fait une demande d’APA à domicile auprès du conseil départemental, l’équipe médico-sociale APA du conseil départemental, ou un organisme mandaté par le conseil départemental, va vous contacter pour organiser une visite d’évaluation à votre domicile. Le professionnel qui va se déplacer chez vous va utiliser la grille nationale AGGIR (autonomie-gérontologie-groupe iso ressources) pour déterminer votre GIR.

Si vous vivez dans un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), c’est le médecin coordonnateur de l’établissement qui va évaluer votre GIR à partir de la grille AGGIR.

A noter : si votre GIR a déjà été évalué lorsque vous viviez chez vous, il sera réévalué après votre entrée dans l’EHPAD. Il est donc susceptible de changer.

Quel GIR faut-il avoir pour bénéficier de l’APA ?

Vous pouvez bénéficier de l’APA à domicile ou de l’APA en établissement si votre niveau de perte d’autonomie est évalué en GIR 1, en GIR 2, en GIR 3 et en GIR 4.

Vous ne pouvez pas bénéficier de l’APA si votre niveau de perte d’autonomie est évalué en GIR 5 ou en GIR 6. Vous pouvez en revanche peut-être bénéficier d’une aide de votre caisse de retraite.

Pour en savoir plus, consultez l’article « Comment le GIR est-il déterminé ? ».

Articles et dossiers associés: 

Le GIR (groupe iso-ressources) correspond au niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Le...

L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) est une allocation destinée aux personnes âgées de...